Les bons gestes à la maison

Les études menées sur la pollution de l’air intérieur montrent que la concentration des polluants est généralement plus importante dans les logements qu’à l’extérieur.

Or, une mauvaise qualité de l’air intérieur peut influencer la santé des occupants (maux de tête, irritation des voies respiratoires, des yeux, de la peau…), et se traduire dans les comportements (inattention, somnolence, hyperactivité…). En cause, des facteurs croisés, dont des émanations de polluants issus du matériel, du mobilier ou des activités qui se déroulent en intérieur.

Ainsi, bien choisir le matériel, le mobilier ou les produits d’entretien participe à une bonne qualité de l’air intérieur, et quelques repères suffisent pour réaliser ces bons choix !

Le bon geste : aérer la chambre 10 minutes tous les jours

Pour renouveler l’air et limiter son taux d’humidité. En faisant des courants d’air, c’est plus efficace, ça ne refroidit pas les murs du logement, et un air sec est plus facile à chauffer ! Autant profiter de son absence dans une pièce pour l’aérer.

On gagne : un air plus sain, plus sec, plus facile à chauffer

Éviter de trop chauffer la maison

19°C est la température idéale en journée, pour la nuit il est conseillé de baisser la température jusqu’à 16°C dans les chambres. Un air plus sain à respirer contribue à mieux récupérer, en particulier en cas de maladies comme les rhinites, rhume, asthme…

On gagne : une baisse de la consommation d’énergie, un air plus frais et plus sain à respirer

Privilégier un nettoyage écologique à l’eau et à la microfibre

Pour un entretien sain de la chambre, privilégier un nettoyage écologique à l’eau et à la microfibre, et si besoin, en cas de salissure ponctuelle, des produits de nettoyage écolabellisés en respectant les doses indiquées sur l’emballage.

Il est aussi possible d’utiliser des ingrédients traditionnels qui, bien utilisés, sont peu agressifs pour l’environnement et la santé des utilisateurs : vinaigre blanc, savon de Marseille, bicarbonate de soude…

On gagne : une meilleure qualité de l’air, moins de dépenses dans les produits d’entretien

Le réflexe achat : choisir des lampes à économie d’énergie

LED, ampoules basse consommation ou fluocompactes…
Penser à l’environnement en ne jetant pas les ampoules LED ou fluocompactes à la poubelle ! Magasins et déchetteries récupèrent vos ampoules.

On gagne : une réduction sur sa facture d’électricité !

Débrancher vos appareils électriques

Penser à arrêter les appareils électriques. Pour rappel, les appareils qui restent en mode « veille » consomment encore de l’électricité !

On gagne : une réduction sur sa facture d’électricité !

Le réflexe achat : privilégier des meubles en bois massif

En matières recyclées, ou d’occasion, avec des peintures ou des vernis à l’eau. Pour le mobilier neuf, exiger un niveau d’émission Classe E1 (demander la fiche technique au vendeur) et le laisser s’aérer 15 jours à l’extérieur (ou pièce bien ventilée) avant de l’installer dans la chambre.

On gagne : un air plus sain !

Vêtements et linge de maison : Opter pour le textile éco-responsable !

Privilégier les produits bio et équitables, en repérant les bons labels :

…et penser à encourager le réemploi en déposant les vêtements que vous ne mettez plus dans les bornes prévues à cet effet.

On gagne : un produit respectueux de notre santé et un environnement préservé !

Jeux et jouets : privilégier la qualité à la quantité !

Le projet Nesting donne une information solide et facile pour favoriser un environnement sain aux femmes enceintes, aux nouveau-nés et aux jeunes enfants, particulièrement sensibles car leur système immunitaire n’est pas encore mature.

Voici quelques recommandations à retenir :

  • Eviter les jouets parfumés, miniatures et produits publicitaires saisonniers
  • Le marquage CE est une auto déclaration (et pas un label délivré après des tests d’un organisme indépendant), mais il reste un minimum…
  • Vérifier la solidité des jouets (pas d’éléments pouvant être avalés) qui doit être adaptée à l’âge de l’enfant
  • Acheter moins de jouets, privilégier la qualité
  • Aérer les jouets à l’air libre plusieurs jours si possible avant de les donner à l’enfant
  • Limiter les jouets connectés (Wifi, 3G, 4G)
  • Repérer les labels ci-dessous :

On gagne : un environnement plus sain

Veiller à une bonne installation du bureau de votre enfant

Hauteur du siège ajustée, lumière adaptée…
Privilégier les meubles en bois brut, aux peintures ou solvants à l’eau, robustes et adaptés aux évolutions de l’enfant.
Et parce que les enfants sont de grands consommateurs de papier…

…penser à utiliser le recto ET le verso, jeter le papier dans la poubelle de tri, et choisir du papier écolabellisé.

On gagne : en efficacité !

Choisir une lessive respectueuse de l’environnement

Les bons réflexes :

On gagne : un environnement préservé !

Murs et sols : Repérer l'étiquetage « émissions dans l'air »

…et choisir les produits « A+ » pour les travaux et le bricolage !

logo-emissions-air-interieur

Si vous devez faire des travaux dans la chambre de votre enfant, il est conseillé de les réaliser en son absence et d’aérer sa chambre le plus possible.
Pour les murs et les sols, repérez les produits écologiques ! L’étiquetage obligatoire « émissions dans l’air » facilite votre choix, choisissez uniquement les produits « A+ » ou les produits de classe E1 pour la qualité de l’air (voir fiche de sécurité ou FDES).

On gagne : un air plus sain

Praesent leo Nullam commodo neque. libero efficitur. in commodo